La région du Zambèze en Namibie est riche en faune, en forêts riveraines, en forêts, en rivières et en zones humides, ainsi qu'en biodiversité associée à ces habitats. Elle se trouve au cœur de la zone de conservation transfrontalière du Kavango et du Zambèze (KAZA TFCA) : une zone de plus de 520 000 km2 établie par un traité signé par cinq États membres (Angola, Botswana, Namibie, Zambie et Zimbabwe). Pourtant, de toutes les régions, c'est celle qui est la plus soumise à la pression de demandes d'utilisation des terres potentiellement conflictuelles. Elle reçoit les précipitations annuelles les plus élevées du pays et est pratiquement entourée de rivières pérennes, ce qui en fait la cible logique du développement agricole dans un pays par ailleurs aride.

Étape du flux de développement du paysage de Commonland : établissement d'un partenariat paysager

fr_FRFrançais