Région du lac de Sternberg, Mecklembourg, Allemagne 

Le Sternberger Seenland, dans le nord-est de l'Allemagne, est caractérisé par des forêts, des landes, des terres agricoles et de petites villes historiques. Ce paysage vallonné et varié a été façonné au cours de la dernière période glaciaire, il y a environ 16 000 ans. La fusion des exploitations agricoles en grandes coopératives pendant l'ère soviétique influence la grande échelle de l'agriculture dans la région aujourd'hui.  

Depuis la chute de l'Union soviétique, la région a connu plusieurs décennies de difficultés économiques, notamment le dépeuplement et le déclin de l'économie locale. Alors que les conditions météorologiques deviennent de plus en plus irrégulières en raison du changement climatique, les périodes de sécheresse pendant la saison de croissance ont exacerbé les problèmes préexistants, entraînant une baisse de la fertilité des sols et une augmentation de l'érosion. En conséquence, les agriculteurs ont de plus en plus de mal à vendre sur le marché international. Les produits récoltés localement ne peuvent plus être transformés au niveau régional en raison du manque d'installations, telles que les moulins et les abattoirs. 

Malgré ces défis, le paysage recèle un grand potentiel de régénération. Commonland soutient le travail du Landschaftspflegeverband Sternberger Endmoränengebiet (LSE) et de G.C. Pon Stiftung pour restaurer les écosystèmes, créer un secteur agricole résilient et durable et redonner de l'inspiration. Ces partenaires aident les agriculteurs à accroître leur résilience face à l'évolution du climat et de l'économie. Commonland étudie comment ce travail peut être étendu à l'ensemble du paysage pour inclure d'autres parties prenantes, telles que les écoles, les entreprises locales, les gouvernements locaux et les organisations de protection de la nature. La régénération des zones humides, qui sont disséminées dans toute la région, offre d'immenses possibilités. Ces zones humides ont été historiquement asséchées mais ont le potentiel d'être restaurées pour offrir des solutions de stockage de l'eau et contribuer à l'atténuation du changement climatique.  

Vision 

L'objectif est de restaurer les écosystèmes, de créer un secteur agricole résilient et durable et de faire renaître l'inspiration.  

Défis :  

  • Système hydrologique perturbé en raison du changement climatique et des pratiques agricoles, avec une résistance réduite à la sécheresse et aux précipitations extrêmes. 
  • Dégradation des sols agricoles et érosion des sols exacerbée par les récentes sécheresses. 
  • Perte de diversité de la flore et de la faune. 
  • Un grand nombre de zones humides drainées qui se transforment en prairies de mauvaise qualité. 
  • Le déclin des populations dans les zones rurales. 
  • Difficultés d'accès aux marchés alimentaires locaux, nationaux et internationaux, associées à un manque de capacité à faire face à la concurrence. 

Opportunités :  

  • Transition vers des pratiques agricoles régénératrices grâce à des réseaux d'apprentissage entre agriculteurs. 
  • Adaptation au climat par la restauration et les pratiques foncières régénératrices. 
  • Production et vente de produits paysagers régénératifs tels que les produits laitiers et la viande. 
  • Créer / étendre les corridors écologiques. 
  • Restauration des tourbières - agriculture durable dans les zones réhumidifiées. 
fr_FRFrançais