Établie en 1994, la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) est le seul accord international juridiquement contraignant qui lie l'environnement et le développement à la gestion durable des terres. La convention porte spécifiquement sur les zones arides, semi-arides et subhumides sèches, connues sous le nom de "zones arides", où se trouvent certains des écosystèmes et des peuples les plus vulnérables.

"La restauration des paysages est la forme d'action climatique la moins chère et la plus efficace, qui place les populations et les écosystèmes au centre du développement. La restauration des paysages dégradés pour amplifier les bénéfices dans tous les secteurs est une idée gagnant-gagnant."

- Ibrahim Thiaw, Secrétaire général adjoint des Nations unies Secrétaire exécutif de la Convention sur la lutte contre la désertification

 

fr_FRFrançais