En juin 2020, nous avons fièrement annoncé notre rôle en tant que partenaire fondateur de l'initiative "1000 paysages pour 1 milliard de personnes" (voir site web). Avec cette initiative, Commonland a joint ses forces à celles des partenaires d'EcoAgriculture, du WWF-Landscape Finance Lab, de Rainforest Alliance, de Conservation International, du PNUD et de TechMatters pour permettre aux partenariats paysagers du monde entier de réaliser leurs ambitions en matière de paysages régénérateurs et de moyens de subsistance grâce à une approche conjointe et à la mise en œuvre de la gestion intégrée des paysages (GIP). Nous sommes heureux de vous fournir une mise à jour de nos progrès alors que nous entamons la phase suivante (2021-2023).

Sur la base des consultations des équipes de conception, d'un atelier de co-conception et d'un atelier d'alignement et de collaboration interne animé par le Presencing Institute, la phase de conception a été achevée en août 2020.
Au cours de cette phase, nous avons acquis une meilleure compréhension des besoins et des priorités des partenariats paysagers ; une "vision commune pour des paysages prospères" a été élaborée et quatre services de base ont été définis.

Ces services seront mis en œuvre au cours de la phase de co-conception, d'essai et de démonstration (voir également la théorie du changement de 1000 paysages) :

  • Plate-forme Terraso pour le paysage numérique.La plateforme logicielle libre Terraso facilitera la mise en œuvre de la GIP par les partenariats paysagers locaux et la rendra plus efficace.
  • Développement des capacités de l'ILM.Les outils GIP et les programmes d'enseignement centrés sur l'utilisateur seront fournis par les réseaux d'apprentissage du paysage existants, les instituts de formation et les développeurs, ainsi que par la plateforme Terraso qui permet de créer des partenariats paysagers.'et les capacités pratiques des dirigeants à mettre en œuvre l'ILM.
  • Solutions financières pour le paysage.Ce service vise à combler les lacunes dans le financement des portefeuilles d'investissements paysagers (projets publics, privés et communautaires) à grande échelle. Les institutions financières seront engagées à réorienter les institutions et les flux financiers vers l'investissement à l'échelle dans les projets prioritaires définis par les partenariats paysagers.
  • Réseau d'action mondial.Ce réseau sera hébergé sur la plateforme numérique Terraso et réunira les partenariats paysagers avec des développeurs, des entreprises, des experts techniques et d'autres personnes afin de surmonter les contraintes qui limitent l'accès aux connaissances, à l'expertise et aux autres formes de soutien dont les partenariats paysagers ont besoin pour se développer et prospérer.

En 2021, nous avons commencé à développer les concepts de Terraso, de développement des capacités et de financement du paysage avec un petit nombre de partenariats paysagers. D'ici la mi-2021, nous devrions être prêts à travailler dans davantage de paysages et avec davantage de partenaires dans le monde.

Pour plus de détails sur les services développés et sur le partenariat en général, voirla mise à jour complète.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre rôle dans cette initiative, veuillez contacter

Simon Moolenaar, directeur de la connaissance, de l'éducation et de l'innovation :simon.moolenaar@commonland.com.

Une vision commune pour des paysages prospères

Chaque paysage, bassin versant, territoire ou juridiction est unique. Mais tous sont confrontés à des défis communs qui nécessitent une action concertée. Les partenaires du projet 1000L partagent une vision pour des paysages prospères dans le monde entier :

Pourquoi ?

Relever les défis de l'action collaborative et concrétiser une vision commune pour des paysages prospères.

Qui ?

Tous les acteurs du paysage travaillent ensemble dans le cadre d'une paysage partenariat.

Qu'est-ce que c'est ?

Réaliser tous les quatre avantages à partir de leur paysage : inspiration pour la prochaine génération,  le bien-être humain, une nature saine et une économie régénératrice. 

Quand ?

Agir maintenant, mais avec une 20+ ans une vision et un engagement générationnels.

Où ?

Concevoir des stratégies pour trois différents domaines au sein de l l'ensemble du paysage pour : conserver, restaurer et relier les habitats naturels pour la biodiversité ; développer une agriculture régénératrice et des systèmes d'utilisation des sols qui améliorent la biodiversité et les fonctions des écosystèmes, la productivité et les avantages sociaux ; et rendre les établissements ruraux et urbains, les infrastructures et l'industrie plus durables.

Comment ?

Par le biais d'un cadre de processus avec cinq éléments de la gestion intégrée du paysage :

  • Partenariat pour le paysage - le développement d'une coalition forte et durable d'organisations dans le paysage, issues de tous les secteurs et de toutes les communautés ;
  • Compréhension partagée - développer une compréhension commune de l'état du paysage, des tendances et des scénarios futurs, et des intérêts des uns et des autres en tant qu'acteurs ;
  • Vision et planification - l'élaboration d'une vision et d'une stratégie à long terme, l'évaluation des options, l'élaboration de plans d'action ciblés dans l'espace et d'un récit paysager inspirant.
  • Passer à l'action - coordonner les actions, développer et financer un portefeuille d'investissements intégrés dans le paysage, suivre la mise en œuvre du plan d'action et maintenir la communication entre les partenaires et avec le public et les décideurs politiques ;
  • Impact et apprentissage - mesurer l'impact sur le paysage, tirer les leçons de l'expérience et les utiliser pour adapter la stratégie et le plan d'action pour le paysage.
fr_FRFrançais