En 2015, Willem Ferwerda, ainsi que notre collègue Dieter van Broeck et l'ambassadeur de Commonland John D.Liu, ont chacun contribué à des chapitres de l'ouvrage "Land Restoration" publié par Elsevier.Reclaiming Landscapes for a Sustainable Future" par Ilan Chabay, Martin Frick, Jennifer Helgeson. Pour en savoir plus sur l'ouvrage et accéder aux liens vers les différents chapitres, lisez la suite.

Le livre : Restauration des terres : Reconquérir les paysages pour un avenir durable

Chapitre 4.6 - Willem Ferwerda (2015) : Quatre retours, trois zones, 20 ans : Une approche systémique pour développer la restauration des paysages par les entreprises et les investisseurs afin de créer une industrie de la restauration.

Chapitre 4.8 - John D Liu et Chris Bradley (2015) : Une enquête continue sur la restauration des écosystèmes : Exemples du plateau de Loess en Chine et d'autres endroits dans le monde, et leurs nouvelles implications.

Chapitre 8.3 - Maura Talbot et Dieter van den Broeck (2015) : Passer de l'action individuelle à l'action collective : L'expérience de Living Land dans le Baviaanskloof, en Afrique du Sud.

A propos du livre :

  • Fournit des informations accessibles sur la science qui sous-tend la dégradation et la restauration des terres pour ceux qui ne sont pas directement concernés par la science, permettant ainsi un accès complet à la question en jeu.
  • Inclut des exemples pratiques sur le terrain provenant de diverses régions, telles que le Sahel, l'Asie du Sud-Est et les États-Unis.
  • Fournit des outils pratiques pour la conception et la mise en œuvre de processus de restauration et de reverdissement.

Principaux enseignements :

  • La terre est une ressource cruciale qui nous nourrit, nous abrite et nous rend instables lorsqu'elle est perdue.
  • Avec l'augmentation de la population mondiale et la demande croissante de terres, la concurrence pour cette ressource ne fera que s'intensifier.
  • La perte de terres et de sols productifs entraîne une baisse de la production alimentaire, la faim et des migrations forcées, en particulier dans les pays en développement vulnérables.
  • La gestion durable des terres et des sols est essentielle pour atteindre les objectifs de développement durable et peut contribuer à lutter contre le changement climatique en réintégrant le carbone dans le sol.
  • En s'attaquant aux facteurs réels d'instabilité, tels que la dégradation des sols, on peut renforcer la résistance aux chocs et aux conflits et jeter les bases de l'avenir.
fr_FRFrançais